La Slow Musique

La musique que l'on n'a pas besoin d'apprendre




Démystifier la pratique musicale


La musique intuitive pour les non musiciens

La Slow Musique c'est:

— pas besoin d'apprendre;

Slow Musique

— pas d'instruments compliqués;

— pas de droits d'auteurs;

— pas de trac.


Facile et ludique

Laissez jouer votre intuition.

Ne réfléchissez pas quand vous jouez.

Explorez les modes — même les plus compliqués — en retirant les fausses notes.


Richesse

La Slow Musique est simple mais pas pauvre pour autant.

Elle est beaucoup plus riche en gammes que la musique occidentale.

Avec ses 1254 modes (à 5, 6 et 7 notes) la Slow Musique est même plus riche que la musique indienne!


PDF

Le Manifeste de la Slow Musique



Généalogie de la dénomination "Slow Musique"

1°) Le label "Slow Food"

Fondé en 1986 par l'italien Carlo Petrini en réaction aux "Fast" Foods, pour promouvoir la nourriture plutôt Bio, locale, la rémunération équitable des producteurs, les espèces anciennes.


2°)La charte "Slow Cosmétique"

Lancée en 2013 par le belge Julien Kaibeck, suite au succès de son best-seller de 2012 "Adoptez la Slow Cosmétique" où il nous explique comment fabriquer nous-même nos propres cosmétiques maisons.


3°) Le concept "Slow Musique"

Inauguré les 2 et 3 mars 2019 à l'occasion de la troisième édition du salon "Autour des Sens, le bien-être autrement" à Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire, l'appellation étant inspirée du titre du livre de Julien Kaibeck.


J'interviens en entreprise

Esprit d'équipe

La Slow Musique est SOCIALE, elle crée du lien, elle n'est pas pour un individu isolé.

L'improvisation musicale exige bien sûr de savoir s'exprimer, mais aussi de savoir ÉCOUTER et de savoir RESPECTER les autres musiciens.

On est LIBRE mais cependant ATTENTIF à l'autre, pour pouvoir être RÉACTIF et pour que la COMMUNICATION ait un sens.

Avec la Slow Musique on fait donc de la méditation "Pleine Conscience" sans le savoir, mais avec une dimension collective!

Mes instruments de Slow Musique sont extrêmement simples à jouer, ils permettent ainsi de se focaliser sur l'instant présent afin de développer CRÉATIVITÉ, AUDACE et INITIATIVE.

Ambiance chez Navoti

Jean-Pierre Poulin:

02 47 29 53 90

poulinjeanpierre@gmail.com


Le futur de la musique

L'évolution de la société

Il fut un temps où le peuple était illétré et où seuls les savants savaient écrire.

Aujourd'hui tout le monde n'est pas forcément romancier mais tout le monde sait écrire.

Aujourd'hui seuls les musiciens savent jouer de la musique.

Demain ou après-demain tout le monde ne saura pas forcément composer une symphonie ni même une simple chanson à deux accords mais tout le monde saura improviser de la musique.



Tout style pour tous

Slow Musique

Esprit Jazz

Improvisation, lâcher prise total (merci Buddy Bolden!).

Avec la Slow Musique on improvise à partir d'une gamme, qui peut contenir des "blue notes" agréablement dissonantes par rapport aux accords d'accompagnement.

On peut même improviser sur des standards de Jazz avec modulations, sur des instruments magiques qui permettent de programmer plusieurs gammes en même temps (comme par exemple le lithophone où chaque note est une pierre séparée des autres: il suffit de les répartir judicieusement sur une table pour démocratiser les modulations!).


Esprit Punk

Attitude anti-héros et anti-virtuose.

Mais si le Punk rejette le bébé du solo en même temps que le bain de la virtuosité, la Slow Musique ne rejette que la virtuosité et libère ainsi le solo et l'esprit créatif de toute contrainte d'apprentissage.

La Slow Musique est encore plus radicale que le Punk dans le sens où le Punk ça s'apprend mais pas la Slow Musique.


Esprit Folk

Une mélodie improvisée que l'on ne rejouera jamais deux fois de la même façon appartient forcément au domaine public, tout comme les musiques traditionnelles.

La Slow Musique c'est "la musique faite par les gens et pour les gens", comme l'écrivait Gratton Labeur en janvier 1978 dans le numéro 50 de "L'Escargot Folk".

L'Escargot? Ça c'est Slow :-)


Esprit Techno

Pas besoin de solfège pour improviser avec les potentiomètres et les curseurs des machines électroniques.

Il faut juste avoir de l'intuition et se lâcher!

Le paradoxe est que d'un côté les musiciens "conventionnels" qui jouent une suite d'accords en boucle sont en quelque sorte des "séquenceurs humains", et que le l'autre côté les DJs qui triturent de la Trance "humanisent" leurs machines...


Esprit laïc

La pratique de la Slow Musique offre les mêmes bénéfices que la pratique de la méditation "Pleine Conscience" mais sans être rattachée au bouddhisme tibétain.

Avec la Slow Musique on fait de la méditation sans le savoir, et en plus on s'éclate vraiment!

Véritablement laïc

La Slow Musique considère qu'on a tout à fait le droit d'être bouddhiste mais qu'il serait préférable de l'assumer pleinement plutôt que de jouer sur les mots en prétendant que le bouddhisme ne serait pas une religion mais une philosophie.

C'est comme si les orthodoxes, les catholiques ou les protestants disaient eux aussi que le christianisme n'est pas une religion mais une philosophie... le bouddhisme, l'islam, le taoïsme, le christianisme, l'hindouisme, les divers paganismes et toutes les autres religions peuvent bien sûr être vues comme des philosophies, mais il faut arrêter de se cacher!

Et on a aussi le droit d'être athée ou agnostique.



La musique et le trac

Les bienfaits de la musique

Selon des études scientifiques, écouter de la musique réduirait l'angoisse et l'anxiété:

— en faisant secréter à notre corps des endorphines, de la sérotonine, de la dopamine, de l'ocytonine;

Jeune fille timide

— en syncronisant les deux hémisphères cérébraux;

— en augmentant les ondes alpha et thêta de notre cerveau.

Et, surtout, jouer de la musique produirait un effet encore plus puissant que d'en écouter.

Tout cela est très certainement vrai, mais...


Les méfaits du trac

Il faut bien comprendre qu'un musicien qui a le trac carbure en réalité à l'adrénaline et au cortisol (hormones du stress) ainsi qu'aux ondes bêta!

On ne peut donc profiter des bienfaits de la pratique musicale que si on ne se met pas la pression.


Le trac n'est pas une fatalité.

Les mères qui chantent pour leur enfant n'ont pas le trac.

Les ouvriers qui chantent des chants de travail n'ont pas le trac.

Les fidèles qui chantent ensemble à l'église ou les supporters qui chantent ensemble dans un stade n'ont pas le trac.

Les musiciens des fanfares militaires n'avaient pas le trac sur les champs de bataille... oh, la peur était peut-être là, mais c'était plus la peur de la mort ou de l'invalidité par le boulet de canon que la peur de la fausse note (qui devait sembler bien dérisoire en comparaison)!


Idées reçues

Osons remettre en question certains lieux communs, comme par exemple: "On a tous le trac".

Cœur

Ou alors "Il est tout à fait normal d'avoir le trac".

Si on réfléchi un peu on s'aperçoit, en ouvrant les yeux, que le trac n'est "normal" que si on est un artiste, que si on veut plaire au public!

Le trac est souvent pris à la légère par ses victimes, du genre: "Avant de monter sur scène j'ai le trac, mais après le premier morceau ça va".

Bien sûr, le musicien peut être fier d'avoir relevé le défi, d'avoir "assuré", d'avoir combattu victorieusement plutôt que d'avoir lâchement pris la fuite.

Mais il n'en n'est pas moins vrai que le stress est un tue-l'amour, et que quand le cœur est absent ce sont les nerfs qui tiennent la baraque, et que dans ce cas on n'a malheureusement pas plus de charisme qu'un robot sans âme.

Le public déçu peut alors penser que les musiciens sont certe parfaits techniquement, mais que par contre ils manquent sérieusement de "feeling". Ce qui est profondément injuste, car ces musiciens en sont en fait bourrés, de ce fameux "feeling", mais le problème c'est qu'ils ne sont capables de l'extérioriser que quand ils répètent dans leur garage!

À partir du deuxième morceau les musiciens croient que le trac est parti, mais en réalité il est toujours bel et bien là, s'ils ne s'en rendent pas compte c'est seulement parce qu'ils sont anesthésiés par le cortisol qui leur donne la force de lutter contre le danger... imaginaire!

Mais le trac, même refoulé, paralyse les bonnes vibrations.


L'effet de foule

Dans un grand concert — ou meeting politique, ou match sportif — où il y a plusieurs milliers de personnes on peut sentir des émotions très fortes, avoir des frissons et les larmes aux yeux.

Mais comment donc des musiciens ayant le trac peuvent-ils générer tout ceci, puisse qu'on vient d'expliquer plus haut que c'est impossible?

En fait les musiciens ne génèrent rien du tout, c'est l'EFFET DE FOULE qui fait tout le boulot, le public ayant de toutes façons plus rendez-vous avec ses propres fantasmes qu'avec des musiciens réels... Et avec des milliers de personnes le résultat est forcément TRÈS PUISSANT!

Peut importe qui est sur scène, si le public croit qu'il s'agit de ses idoles ça déclenchera le délire.

C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle en 1966 les Beatles ont arrêté de donner des concerts.

Il n'y avait peut-être pas que ça, mais ça en faisait partie.



Le hasard qui a le culot d'exister

Un peu de liberé dans ce monde mécanique

Certains, au lieu d'affirmer de façon excessive et sans appel "Il n'y a pas de hasard", devraient plutôt nuancer leur propos en disant quelque chose comme: "CETTE FOIS-CI il me semble que ce n'est pas un hasard".


Dés

Jouer aux dés avec les notes

Dans la musique les suites d'accords ainsi que les gammes qui vont avec sont planifiées, il y a une logique, il y a une structure.

Mais à l'intérieur de ce cadre imposé le hasard a toute sa place, la liberté aussi.

Les deux pôles sont nécessaires pour que la musique soit vivante.

Les dés musicaux avec lesquels jouent les solistes sont le plus souvent à 5, 6 ou 7 faces.

Quand on lâche une note sur un accord elle donnera soit une impression de tension soit une impression de repos.

Il faut un mélange des deux pour que ça soit équilibré et agréable:

— s'il n'y a que du repos on se lasse;

— s'il n'y a que des tensions c'est agaçant.

On juge les notes par rapport aux accords de l'accompagnement. Quand un accord change (souvent au bout d'une mesure) une note de tension peut sans bouger devenir une note de repos, et vice versa. Donc PAS DE PANIQUE.

On veut terminer une phrase par un repos: si c'est une tension qui arrive à la place on continue jusqu'à trouver un repos... aucune erreur n'est définitive sur le coup, elle ne le devient que si on laisse pourrir la situation sans rien rattraper!

Et la Musique Électronique est là pour nous prouver qu'il est possible d'improviser librement et de vraiment "décoller" en métamorphosant avec des potentiomètres et des curseurs mais aussi avec beaucoup d'intuition des boucles musicales préprogrammées.



Baptêmes de la Slow Musique

Lucille, 36 ans, le 2 mars 2019

Mon premier essai en musique, le souvenir que j'en ai, avais: "je suis une vraie catastrophe, ce n'est pas pour toi". Maintenant je me dis pourquoi pas après avoir essayé avec Jean-Pierre, la sensation d'être nourrie quelque part dans mon cœur.

Guitare Diatonique


Benoit, 39 ans, le 2 mars 2019

1ère expérience de musique libre. Ça a été très libérant très fluide après avoir dépassé mes peurs. Merci pour ce partage.


Chantal, 62 ans, le 2 mars 2019

C'est une aventure extraordinaire que vous nous offrez. C'est comme un beau voyage où tout est permis, sans tabou! Merci!


Michèle, 70 ans, le 2 mars 2019

Joli partage impromptu. Écoute, réceptivité, engagement. Entrer dans le jeu d'une conversation de notes.


Thierry, 53 ans, le 2 mars 2019

Très constructif, intéressant et relaxant.


Sandrine, 39 ans, le 2 mars 2019

Sans savoir jouer de la guitare électrique et en m'accordant avec d'autres musiciens, mon ressenti en l'espace de quelques notes m'a transporté dans un bien-être musical de détente et d'apaisement.


Raphaella, 30 ans, le 2 mars 2019

Agréable et apaisant. Très ludique.


Romain, 13 ans, le 2 mars 2019

On peut faire de la guitare sans solfège et très facilement.


Mathilde, 35 ans, le 2 mars 2019

J'ai ressenti un apaisement, une quiétude à, à la fois, me laisser accompagner et guider en même temps, et une joie à ressentir la beauté de la mélodie et de la symbiose des deux instruments.

Roger


Frédéric, 35 ans, le 2 mars 2019

Douceur. Présence.


Constantin, 42 ans, le 2 mars 2019

Just music.


Chloé, 9 ans "et demi" (s'il vous plaît!), le 2 mars 2019

Apaisant et zen.


Sarah, 45 ans, le 2 mars 2019

Moment de détente et de lâcher prise. C'est génial on se prend au jeu. À recommander.


Antoine, 49 ans, le 3 mars 2019

J'ai passé un moment de pure impro très agréable et vivifiant même si (grâce à) mon absence de pratique. Jean-Pierre m'a bien guidé pour me laisser porter par le flow d'une douce mélodie candide.


Anna, 22 ans, le 3 mars 2019

Petite ballade au milieu d'une après-midi grise, c'était comme un rayon de soleil! La fluidité est très agréable, le jeu semble être comme une méditation, merci pour cette expérience!

lithophone


Claude, 60 ans, le 3 mars 2019

Dommage que je n'ai pas 8 ans pour réapprendre la musique en m'amusant!


Olivier, 52 ans, le 3 mars 2019

Merci de m'avoir fait rêver en m'apprenant à jouer.


Sabrina, 48 ans, le 3 mars 2019

Très agréable, une partie de plaisir pour notre ouïe et pour nos sens. Zen attitude.


Lucia, 18 ans, le 3 mars 2019

C'est très agréable de partager un moment comme ça avec un aussi bon musicien. C'est également très reposant et vos instruments sont originaux. Merci.


Michel, 76 ans, le 3 mars 2019

Très sympa, on a l'impression d'être musicien.


Bérengère, 43 ans, le 3 mars 2019

En quelques secondes on se sent des ailes. Une confiance en nous monte grâce à JP qui nous donne les moyens d'essayer, sans jugement. Merci pour cette osmose.


Gabriel, 9 ans, le 3 mars 2019

J'ai vraiment adoré.


Michèle, 58 ans, le 3 mars 2019

On se laisse guider, emporté par la musique, les notes au gré du vent et du temps qui passe, et on se sent bien...

Yvonne


Isabelle, 46 ans, le 3 mars 2019

Ressenti musical harmonieux. Surprenant. Merci.


Olivier, 54 ans, le 3 mars 2019

Moment sympa. Ça donne envie.


Frédéric, 44 ans, le 3 mars 2019

Waow baby! That was hot!


Maxime, 31 ans, le 3 mars 2019

Détente et relaxation. Moment de pause et de temps partagé.


Marie-Annick, 65 ans, le 3 mars 2019

Moment très agréable et relaxant, envie de recommencer.


Marie-Pascale, 55 ans, le 3 mars 2019

J'ai bien aimé jouer du piano électrique intuitivement. Très vite j'ai improvisé une mélodie. Très chouette.


Michel, 60 ans, le 3 mars 2019

Belles sensations. La musique vient du cœur.



Mes instruments pour la Slow Musique

Solo avec la Guitare Magique

Guitares électriques

La Guitare Magique accordée en gamme pentatonique.

La Guitare Diatonique avec une modification du frettage qui supprime les altérations.


Guitare Diatonique

Autres instruments

Le Kaossilator: synthétiseur tactile de chez Korg.

Le Serpentino: jeu chromatique de pierres accordées, fait par un luthier.

Les Cloches en Tubes: lutherie sauvage avec des tuyaux de plomberie.

Il y a aussi la Groovebox MC-303, le piano électrique, la lyre, le tongue drum, la cithare pour enfants, l'accordéon jouet...


En route pour les gammes perchées les plus extravagantes

Avec le piano on peut neutraliser certaines touches blanches en les maintenant enfoncées avec du ruban adhésif (attention, sur un synthétiseur ça ne fonctionne pas avec les sons qui durent comme les sons de violons ou les sons d'orgue) et en mettant des gommettes repositionnables sur les touches noires qui les remplacent.

Sur la photo: "La Do Do# Ré Mi Fa Solb" à jouer sur la boucle d'accords "A F D A".

gamme au piano




ACCUEIL