Les 350 Échelles

"Attention: un mode peut être en train d'en cacher un autre!"





Exemples et définitions: les anglophones n'ont pas de chance avec le mot "scale"!

Représentation des échelles: opportunité du cercle pour figurer l'absence de tonique.

Le dénombrement des échelles: 350 représentations graphiques.

Les échelles complémentaires: pour radicalement jouer "out".

La nuance entre degrés et notes: degrés abstraits et notes concrètes.

Les échelles à nombre limité de modes: 16 échelles musicales très particulières.

L'Échelle Diatonique: la plus connue de toutes les échelles musicales.

Les échelles à 1 altération: 7 échelles musicales, leurs modes et 56 exemples de gammes.

Les échelles à 2 altérations: 15 échelles musicales, leurs modes et 105 exemples de gammes.

Les échelles à 3 altérations: 13 échelles musicales, et le concept d'échelle miroir.




 

Exemples et Définitions


Dessin d'un clavier de piano

Trois exemples d'échelles musicales:

— les touches blanches du piano → 7 notes par octave = échelle heptatonique;

— les touches noires du piano → 5 notes par octave = échelle pentatonique;

— toutes les touches du piano → 12 notes par octave = échelle chromatique.



Définitions du mot "ÉCHELLE" tirées de différents ouvrages

Page 318 dans le tome 1 de Science de la Musique (Marc Honegger):

"ÉCHELLE: terme désignant l'ordre successif des sons dans un système mélodique donné, sans l'idée de tonique, d'organisation hiérarchisée ou de délimitation de tessiture. L'échelle ne doit pas être confondue avec le mode."


Page 729 dans l'édition de 1997 de La Partition Intérieure (Jacques Siron):

"ÉCHELLE: ordre successif des sons provenant d'un système mélodique, sans hiérarchie, ni tonique, ni tessiture (contrairement à la gamme)."


Page 110 dans le Guide Pratique d'Analyse Musicale (Naji Hakim et Marie-Bernadette Dufourcet):

"ÉCHELLE: choix de sons disposés par fréquence croissante ou décroissante. À la différence du mode, l'échelle n'établit aucune hiérarchie entre les sons."


Déductions découlant de l'absence de tonique:

① Il est parfaitement évident qu'une échelle musicale ne peut pas recevoir les qualificatifs de "majeure" ou de "mineure".

② Seuls les modes — qui sont issus de l'échelle — peuvent être majeurs ou mineurs.



 

Comment représenter une échelle musicale


Par le Cercle

Le cercle, en plus d'être ce qui traduit le mieux le concept d'absence de tonique, présente aussi un intérêt pédagogique certain en permettant de visualiser directement les intervalles.


Quelques auteurs ayant opté pour le Cercle

Marcel Dadi

Dans sa célèbre Méthode de Guitare (page 121 de l'édition de 1986) Marcel Dadi a utilisé la "structure cyclique" pour expliquer les propriétés de la gamme par tons (et aussi celles de l'accord diminué dans une précédente édition datant des années 70, si mes souvenirs sont bons...).


Représentation en cercle d'une échelle pentatonique

Votre serviteur (Jean-Pierre Poulin)

 — "Échelles, Modes, Gammes" (1991)

 — "Le Dictionnaire des Échelles et des Modes" (1999)

 — La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes (2000 et 2001)


Jacques Siron

Dans son ouvrage "La Partition Intérieure" (page 500 de l'édition de 1997) Jacques Siron utilise aussi ce qu'il nomme les "représentations cycliques".


Derek Sébastian

En 2005 Derek Sébastian est très explicite à propos de ses "quadrants géométriques" dans sa méthode de guitare Gammes et Modes des années 2000 (page 6):

"... une représentation anti-conventionnelle et novatrice qui vient offrir l'avantage de pouvoir apprécier d'un seul et simple coup d'œil la structure, les composantes, les caractéristiques et les éventuelles propriétés de telle ou telle autre échelle mélodique."



 

Le dénombrement des échelles musicales


L'aspect mathématique

Fabien Ballon a établi en 2004 des formules mathématiques pour dénombrer les échelles (y compris celles à nombre limité de modes) et les modes (y compris ceux à nombre limité de gammes) de n'importe quel système à intervalles égaux (de 2 à 96 degrés pour l'exemple, mais l'efficacité de ses formules n'est pas limitée par le nombre de degrés).

Dénombrement des échelles et des modes dans les systèmes micro-tempérés (PDF)


Pour les musiciens: l'aspect pratique

Ne vous fiez pas trop vite à l'apparence "intellectuelle" de cette page...

S'il y a bien un aspect théorique pour les échelles il faut savoir qu'il y a aussi un aspect concret et ludique: grâce aux instrument à échelles programmables n'importe qui peut facilement explorer toutes les possibilités en matière d'échelle, de mode et de gamme!

Je tiens d'ailleurs à préciser que, pour arriver aux mêmes résultats que les matheux, je n'ai pas fait le moindre calcul.



Toutes les échelles possibles avec douze notes

Avec le cercle de l'octave divisé en 12 parties égales il existe:

  — 6 échelles à 2 degrés (échelles ditoniques)

  — 19 échelles à 3 degrés (échelles tritoniques)

  — 43 échelles à 4 degrés (échelles tétratoniques)

  — 66 échelles à 5 degrés (échelles pentatoniques)

  — 80 échelles à 6 degrés (échelles hexatoniques)

  — 66 échelles à 7 degrés (échelles heptatoniques)

  — 43 échelles à 8 degrés (échelles octatoniques)

  — 19 échelles à 9 degrés (échelles nonatoniques)

  — 6 échelles à 10 degrés (échelles décatoniques)

  — 1 échelle à 11 degrés (échelle undécatonique)

  — 1 échelle à 12 degrés (échelle chromatique)


Les liens (ci-dessus) vont vers des représentations graphiques des échelles.

L'échelle à 1 degré (le complément de l'échelle à 11 degrés) n'a pas été comptée...

L'ÉCHELLE DES POMPIERS N'A PAS ÉTÉ COMPTÉE NON PLUS...



 

Les échelles complémentaires


Un phénomène bien pratique

Grâce à la représentation en cercles on remarque que quand on a par exemple les 6 échelles à 2 degrés on a par la même occasion les 6 échelles à 10 degrés!

Il suffit de remplacer (dans les représentations graphiques) les points par des traits et les traits par des points, car chaque échelle à 2 degrés est complémentaire d'une échelle à 10 degrés.


Le total doit toujours être égal à 12

L'échelle à 12 degrés contient tout et est complémentaire du néant (12 + 0 = 12).

L'échelle à 11 degrés est complémentaire de l'échelle à 1 degré (11 + 1 = 12).

Les échelles à 10 degrés sont complémentaires des échelles à 2 degrés (10 + 2 = 12).

Les échelles à 9 degrés sont complémentaires des échelles à 3 degrés (9 + 3 = 12).

Les échelles à 8 degrés sont complémentaires des échelles à 4 degrés (8 + 4 = 12).

Les échelles à 7 degrés sont complémentaires des échelles à 5 degrés (7 + 5 = 12).

Les échelles à 6 degrés sont complémentaires d'autres échelles à 6 degrés (6 + 6 = 12).

Certaines échelles à 6 degrés sont complémentaires d'elles-mêmes.


Humour complémentaire et féroce

Jouer par exemple la pentatonique des touches noires du piano sur les accords C Am Dm G7, pour un sale solo salé dans une chanson sucrée...

Mais il ne suffit pas de prendre n'importe laquelle des 12 versions de l'échelle pentatonique et n'importe laquelle des 12 versions de l'Échelle Diatonique pour que leurs notes soient complémentaires...

On remarquera même que l'échelle pentatonique est incluse trois fois dans l'Échelle Diatonique!

Ceci, en plus de la notion de complémentarité, introduit aussi la nuance, au niveau de l'échelle, entre degré et note.



 

La nuance entre DEGRÉ et NOTE


Degré relatif et note absolue

Il ne faut pas confondre degré et note.

Car si deux harmonicas diatoniques partagent par définition les mêmes degrés (qui sont bien évidemment ceux de l'échelle diatonique) ils ne partagent par contre pas forcément les mêmes notes: par exemple l'un peut avoir 3 notes en # alors que l'autre peut avoir 2 notes en b.

Cela a un rapport avec ce qu'on appele la transposition et introduit le concept de gamme.

Dans une échelle un seul degré (abstrait) peut être matérialisé par 12 notes (concrètes) différentes.


Les noms des degrés de l'échelle

Il n'y a pas de noms pour différencier les degrés

Pour ça on aurait pu employer:

Do Ré Mi Fa Sol La Si pour désigner les différents degrés de l'Échelle Diatonique et aussi ses modes;

A B C D E F G (+ les # et les b) pour désigner les notes fixes mesurables en Hertz.

Ça nous aurait épargné, pour parler des modes, le calvaire d'employer des noms grecs farfelus, faux historiquement, difficiles à mémoriser et longs à prononcer.

On aurait par exemple pu dire tout simplement "E Sol" au lieu de "Mi Mixolydien"...

Les modes seraient exprimés en syllabes tandis que les gammes seraient exprimées en lettres.

Les # et les b ne seraient associés aux syllabes que pour les degrés des échelles "altérées" (et aussi de leurs modes), pour mettre en évidence ce qui change dans leur structure par rapport au Diatonique.

Aucun système n'est parfait, mais il y en a qui sont plus compliqués que d'autres!


Les noms des notes

En voici quelques exemples

— 宮 商 角 徵 羽 (système ancien, Chine)

— स रे ग म प ध नि (Inde)

— A B C D E F G H I J K L M N O P (Boèce, VIème siècle)

Ut Re Mi Fa Sol La (Guido d'Arezzo, XIème siècle)

— Bo Ce Di Ga Lo Mi Na (bocédisation d'Hubert Waelrant, 1550)

— Ut Re Mi Fa Sol La Si (attribué à Anselme de Flandres, fin du XVIème siècle)

— Da Me Ni Po Tu La Be (daménisation de Carl Heinrich Graun, 1750)

— 1 2 3 4 5 6 7 (Jianpu, Chine)

— Do Re Mi Fa So La Ti (Tonic Sol-Fa popularisé par John Curwen, 1858)

— b r t m g s p l d f k n (la.to.ni. de Carl Eitz, 1892)


Certains systèmes comme la méthode chiffrée ou le Tonic Sol-Fa ne désignent pas directement la hauteur des sons: ils ont cependant été conçus pour faciliter la transposition et non la compréhension des modes!


Pour en savopir plus

Solmisation: article de Wikipedia

Notation: page de metronimo.com

La notation musicale ABC: la notation informatique inventée par Chris Walshaw.



 

Les échelles à nombre limité de modes


La règle pour la plupart des échelles

L'échelle a autant de modes (on pourrait traduire "modes" par "aspects d'octave", "facettes", "profils", "images en 2 dimensions d'un objet en 3 dimensions" ou encore "angles d'écoute") qu'elle a de degrés.


Les exceptions

Il y a cependant 16 échelles sur 350 (ou sur 351 si comptait celle à 1 degré) qui contredisent cette règle:

  — 1 échelle à 2 degrés (1 seul mode au lieu de 2)

  — 1 échelle à 3 degrés (1 seul mode au lieu de 3)

  — 3 échelles à 4 degrés (total de 5 modes au lieu de 12)

  — 5 échelles à 6 degrés (total de 12 modes au lieu de 30)

  — 3 échelles à 8 degrés (total de 10 modes au lieu de 24)

  — 1 échelle à 9 degrés (3 mode au lieu de 9)

  — 1 échelle à 10 degrés (5 modes au lieu de 10)

  — L'échelle à 12 degrés (1 seul mode au lieu de 12)

Les liens vont vers des représentations graphiques des échelles à nombre limité de modes.


Liens vers d'autres sites

Pour plus d'informations sur les transpositions limitées:

Mémoire sur les transpositions limitées de Dominique Rivolta.

Modes à transpositions limitées dans les espaces micro-tempérés de Franck Jedrzejewski (44 pages au format PDF).



 

L'Échelle Diatonique


Voici l'Échelle Diatonique (la plus connue des échelles à 7 degrés):

Représentation en cercle de l'Échelle Diatonique

Elle est ci-dessus matérialisée par les notes DO - - MI - FA - SOL - LA - SI

Elle n'est ni majeure ni mineure!


Il y aurait aussi 11 autres possibilités pour exprimer la même échelle:

01. RÉb - MIb - FA - SOLb - LAb - SIb - DO

02. - MI - FA# - SOL - LA - SI - DO#

03. MIb - FA - SOL - LAb - SIb - DO -

04. MI - FA# - SOL# - LA - SI - DO# - RÉ#

05. FA - SOL - LA - SIb - DO - - MI

06. SOLb - LAb - SIb - DOb - RÉb - MIb - FA

07. SOL - LA - SI - DO - - MI - FA#

08. LAb - SIb - DO - RÉb - MIb - FA - SOL

09. LA - SI - DO# - - MI - FA# - SOL#

10. SIb - DO - - MIb - FA - SOL - LA

11. SI - DO# - RÉ# - MI - FA# - SOL# - LA#

(La représentation en cercle serait préférable car aucune couleur n'est le point de départ).


L'armature (dièses ou bémols à la clef)

On peut distinguer les 12 différentes représentations de l'Échelle Diatonique par leur nombre de # ou de b. Il faut savoir que l'Échelle Diatonique est la seule échelle, avec sa complémentaire pentatonique, à avoir un ordre des dièses et un ordre des bémols.


L'ordre des dièses

Fa Do Sol Ré La Mi Si


L'ordre des bémols

Si Mi La Ré Sol Do Fa


Les 7 modes de l'Échelle Diatonique

La couleur choisie comme point de départ introduit la notion de mode.

Dessin montrant la relation entre une échelle heptatonique et ses 7 modes

Le mode, lui, se représente toujours sous forme de ligne (avec le point de départ à gauche)

Seul le MODE peut être majeur ou mineur: jamais l'ÉCHELLE!


L'Échelle Diatonique en PDF.

L'Échelle Pentatonique (sa complémentaire) en PDF.



 

Les 7 échelles heptatoniques à 1 altération
et leurs modes respectifs

("altération" veut dire ici "différence" par rapport à l'Échelle Diatonique)


Ce sont les 7 échelles heptatoniques les plus proches de l'Échelle Diatonique.


Échelle Gb

— mode Lydien 2m en FA c'est:   fa   solb   la   si   do   ré  mi

— mode Mixolydien 1- en SOLb c'est:   solb   la   si   do   ré  mi   fa

— mode Éolien 7- en LA c'est:   la   si   do   ré  mi   fa   solb

— mode Locrien 6- en SI c'est:   si   do   ré  mi   fa   solb   la

— mode Ionien 5- en DO c'est:   do   ré  mi   fa   solb   la   si

— mode Dorien 4- en RÉ c'est:   ré  mi   do   fa   solb   la   si   do

— mode Phrygien 3- en MI c'est:   mi   fa   solb   la   si   do   ré


Échelle Db

— mode Lydien 6m en FA c'est:   fa   sol   la   si   do   réb  mi

— mode Mixolydien 5- en SOL c'est:   sol   la   si   do   réb  mi   fa

— mode Éolien 4- en LA c'est:   la   si   do   réb  mi   fa   sol

— mode Locrien 3- en SI c'est:   si   do   réb  mi   fa   sol   la

— mode Ionien 2m en DO c'est:   do   réb  mi   fa   sol   la   si

— mode Dorien 1- en RÉb c'est:   réb  mi   fa   sol   la   si   do

— mode Phrygien 7- en MI c'est:   mi   fa   sol   la   si   do   réb


Échelle Ab

— mode Lydien 3m en FA c'est:   fa   sol   lab   si   do   ré  mi

— mode Mixolydien 2m en SOL c'est:   sol   lab   si   do   ré  mi   fa

— mode Éolien 1- en LAb c'est:   lab   si   do   ré  mi   fa   sol

— mode Locrien 7- en SI c'est:   si   do   ré  mi   fa   sol   lab

— mode Ionien 6m ou "majeur harmonique" en DO c'est:   do   ré  mi   fa   sol   lab si

— mode Dorien 5- en RÉ c'est:   ré  mi   fa   sol   la  b si   do

— mode Phrygien 4- en MI c'est:   mi   fa   sol   lab   si   do   ré


Échelle Eb

(L'échelle Eb est la même échelle que l'échelle C#)

— mode Lydien 7m ou "mode de Bartók" en FA c'est:   fa   sol   la   si   do   ré  mib

— mode Mixolydien 6m en SOL c'est:   sol   la   si   do   ré  mib   fa

— mode Éolien 5- en LA c'est:   la   si   do   ré  mib   fa   sol

— mode Locrien 4- ou "altéré" en SI c'est:   si   do   ré  mib   fa   sol   la

— mode Ionien 3m ou "mineur mélodique" en DO c'est:   do   ré  mib   fa   sol   la si

— mode Dorien 2m en RÉ c'est:   ré  mib   fa   sol   la   si   do

— mode Phrygien 1- en MIb c'est:   mib   fa   sol   la   si   do   ré


Échelles synonymes

L'échelle Eb et l'échelle C# sont en réalité la même échelle (mais leurs notes ont 1 ton de différence)

Le mode de Bartók peut être considéré soit comme du Lydien 7m soit comme du Mixolydien 4+.

Le mode altéré peut être considéré soit comme du Locrien 4- soit comme du du Ionien 1+.

Le mineur mélodique peut être considéré soit comme du Ionien 3m soit comme du du Dorien 7M.

IL FAUT CHOISIR entre Eb et C# car il n'est pas logique, pour énoncer les modes d'une échelle à 1 altération, de mélanger les modes altérés avec un dièse avec les modes altérés avec un bémol...


Échelle C#

(L'échelle C# est la même échelle que l'échelle Eb)

— mode Mixolydien 4+ ou "mode de Bartók" en SOL c'est:   sol   la   si   do#   ré   mi   fa

— mode Éolien 3M en LA c'est:   la   si   do#   ré   mi   fa   sol

— mode Locrien 2M en SI c'est:   si   do#   ré   mi   fa   sol   la

— mode Ionien 1+ ou "altéré" en DO# c'est:   do#   ré   mi   fa   sol   la si

— mode Dorien 7M ou "mineur mélodique" en RÉ c'est:   ré   mi   fa   sol   la   si   do#

— mode Phrygien 6M en MI c'est:   mi   fa   sol   la   si   do#   ré

— mode Lydien 5+ en FA c'est:   fa   sol   la   si   do#   ré   mi


Échelle G#

— mode Lydien 2+ en FA c'est:   fa   sol#   la   si   do   ré   mi

— mode Mixolydien 1+ en SOL# c'est:   sol#   la   si   do   ré   mi   fa

— mode Éolien 7M ou "mineur harmonique" en LA c'est:   la   si   do   ré   mi   fa   sol#

— mode Locrien 6M en SI c'est:   si   do   ré   mi   fa   sol#   la

— mode Ionien 5+ en DO c'est:   do   ré   mi   fa   sol#   la si

— mode Dorien 4+ en RÉ c'est:   ré   mi   fa   sol#   la   si   do

— mode Phrygien 3M en MI c'est:   mi   fa   sol#   la   si   do   ré


Échelle D#

— mode Lydien 6+ en FA c'est:   fa   sol   la   si   do   ré#   mi

— mode Mixolydien 5+ en SOL c'est:   sol  la   si   do   ré#   mi   fa

— mode Éolien 4+ en LA c'est:   la   si   do   ré#   mi   fa   sol

— mode Locrien 3M en SI c'est:   si   do   ré#   mi   fa   sol   la

— mode Ionien 2+ en DO c'est:   do   ré#   mi   fa   sol   la   si

— mode Dorien 1+ en RÉ# c'est:   ré#   mi   fa   sol   la   si   do

— mode Phrygien 7M ou "napolitain mineur" en MI c'est:   mi   fa   sol   la   si   do   ré#


Échelle A#

— mode Lydien 3+ en FA c'est:   fa   sol   la#   si   do   ré   mi

— mode Mixolydien 2+ en SOL c'est:   sol  la#   si   do   ré   mi   fa

— mode Éolien 1+ en LA# c'est:   la#   si   do   ré   mi   fa   sol

— mode Locrien 7M en SI c'est:   si   do   ré   mi   fa   sol   la#

— mode Ionien 6+ en DO c'est:   do   ré   mi   fa   sol   la#   si

— mode Dorien 5+ en RÉ c'est:   ré   mi   fa   sol   la#   si   do

— mode Phrygien 4+ en MI c'est:   mi   fa   sol   la#   si   do   ré



 

Les 15 échelles heptatoniques à 2 altérations
et leurs modes respectifs

("altérations" veut dire ici "différences" par rapport à l'Échelle Diatonique)


Échelle GbAb

— mode Lydien 2m3m en FA c'est:   fa   solb   lab   si   do   ré   mi

— mode Mixolydien 1-2m en SOLb c'est:   solb   lab   si   do   ré   mi   fa

— mode Éolien 7-1- en LAb c'est:   lab   si   do   ré   mi   fa   solb

— mode Locrien 6-7- en SI c'est:   si   do   ré   mi   fa   solb   lab

— mode Ionien 5-6m en DO c'est:   do   ré   mi   fa   solb   lab   si

— mode Dorien 4-5- en RÉ c'est:   ré   mi   fa   solb   lab   si   do

— mode Phrygien 3-4- en MI c'est:   mi   fa   solb   lab   si   do   ré


Échelle DbEb

(L'échelle DbEb est la même échelle que l'échelle C#Eb et que l'échelle C#D#)

C'est l'échelle par tons + 1 note:

— mode Lydien 6m7m ou "lydien mineur" en FA c'est:   fa   sol   la   si   do   réb   mib

— mode Mixolydien 5-6m ou "locrien majeur" en SOL c'est:   sol   la   si   do   réb   mib   fa

— mode Éolien 4-5- en LA c'est:   la   si   do   réb   mib   fa   sol

— mode Locrien 3-4- en SI c'est:   si   do   réb   mib   fa   sol   la

— mode Ionien 2m3m ou "napolitain majeur" en DO c'est:   do   réb   mib   fa   sol   la   si

— mode Dorien 1-2m ou "leading whole tone" en RÉb c'est:   réb   mib   fa   sol   la   si   do

— mode Phrygien 7-1- en MIb c'est:   mib   fa   sol   la   si   do   réb


Échelle G#A#

— mode Lydien 2+3+ en FA c'est:   fa   sol#   la#   si   do   ré   mi

— mode Mixolydien 1+2+ en SOL# c'est:   sol#   la#   si   do   ré   mi   fa

— mode Éolien 7M1+ en LA# c'est:   la#   si   do   ré   mi   fa   sol#

— mode Locrien 6M7M en SI c'est:   si   do   ré   mi   fa   sol#   la#

— mode Ionien 5+6+ en DO c'est:   do   ré   mi   fa   sol#   la#   si

— mode Dorien 4+5+ en RÉ c'est:   ré   mi   fa   sol#   la#   si   do

— mode Phrygien 3M4+ en MI c'est:   mi   fa   sol#   la#   si   do   ré


Échelle AbC#

(L'échelle AbC# est la même échelle que l'échelle EbGb)

— mode Lydien 3m5+ en FA c'est:   fa   sol   lab   si   do#   ré   mi

— mode Mixolydien 2m4+ en SOL c'est:   sol   lab   si   do#   ré   mi   fa

— mode Éolien 1-3M en LAb c'est:   lab   si   do#   ré   mi   fa   sol

— mode Locrien 7-2M en SI c'est:   si   do#   ré   mi   fa   sol   lab

— mode Ionien 6m1+ en DO# c'est:   do#   ré   mi   fa   sol   lab   si

— mode Dorien 5-7M en RÉ c'est:   ré  mi   fa   sol   lab   si   do#

— mode Phrygien 4-6M en MI c'est:   mi   fa   sol   lab   si   do#   ré


Échelle EbG#

(L'échelle EbG# est la même échelle que l'échelle A#C#)

— mode Lydien 7m2+ ou "hongrois majeur" en FA c'est:   fa   sol#   la   si   do   ré   mib

— mode Mixolydien 6m1+ en SOL# c'est:   sol#   la   si   do   ré   mib   fa

— mode Éolien 5-7M en LA c'est:   la   si   do   ré   mib   fa   sol#

— mode Locrien 4-6+ en SI c'est:   si   do   ré   mib   fa   sol#   la

— mode Ionien 3m5+ en DO c'est:   do   ré   mib   fa   sol#   la   si

— mode Dorien 2m4+ en RÉ c'est:   ré  mib   fa   sol#   la   si   do

— mode Phrygien 1-3M en MIb c'est:   mib   fa   sol#   la   si   do   ré


Échelle GbC#

(L'échelle GbC# est la même échelle que l'échelle EbFb)

— mode Lydien 2m5+ en FA c'est:   fa   solb   la   si   do#   ré   mi

— mode Mixolydien 1-4+ en SOLb c'est:   solb   la   si   do#   ré   mi   fa

— mode Éolien 7-3M en LA c'est:   la   si   do#   ré   mi   fa   solb

— mode Locrien 6-2M en SI c'est:   si   do#   ré   mi   fa   solb   la

— mode Ionien 5-1+ en DO# c'est:   do#   ré   mi   fa   solb   la   si

— mode Dorien 4-7M en RÉ c'est:   ré  mi   fa   solb   la   si   do#

— mode Phrygien 3-6M en MI c'est:   mi   fa   solb   la   si   do#   ré


Échelle EbA#

(L'échelle EbA# est la même échelle que l'échelle B#C#)

— mode Lydien 7m3+ en FA c'est:   fa   sol   la#   si   do   ré   mib

— mode Mixolydien 6m2+ en SOL c'est:   sol   la#   si   do   ré   mib   fa

— mode Éolien 5-1+ en LA# c'est:   la#   si   do   ré   mib   fa   sol

— mode Locrien 4-7M ou "superlocrien harmonique" en SI c'est:   si   do   ré   mib   fa   sol   la#

— mode Ionien 3m6+ en DO c'est:   do   ré   mib   fa   sol   la#   si

— mode Dorien 2m5+ en RÉ c'est:   ré  mib   fa   sol   la#   si   do

— mode Phrygien 1-4+ en MIb c'est:   mib   fa   sol   la#   si   do   ré


Échelle DbG#

— mode Lydien 6m2+ en FA c'est:   fa   sol#   la   si   do   réb   mi

— mode Mixolydien 5-1+ en SOL# c'est:   sol#   la   si   do   réb   mi   fa

— mode Éolien 4-7M en LA c'est:   la   si   do   réb   mi   fa   sol#

— mode Locrien 3-6+ en SI c'est:   si   do   réb   mi   fa   sol#   la

— mode Ionien 2m5+ en DO c'est:   do   réb   mi   fa   sol#   la   si

— mode Dorien 1-4+ en RÉb c'est:   réb   mi   fa   sol#   la   si   do

— mode Phrygien 7-3M en MI c'est:   mi   fa   sol#   la   si   do   réb


Échelle AbD#

— mode Lydien 3m6+ en FA c'est:   fa   sol   lab   si   do   ré#   mi

— mode Mixolydien 2m5+ en SOL c'est:   sol   lab   si   do   ré#   mi   fa

— mode Éolien 1-4+ en LAb c'est:   lab   si   do   ré#   mi   fa   sol

— mode Locrien 7-3M en SI c'est:   si   do   ré#   mi   fa   sol   lab

— mode Ionien 6m2+ en DO c'est:   do   ré#   mi   fa   sol   lab   si

— mode Dorien 5-1+ en RÉ# c'est:   ré#   mi   fa   sol   lab   si   do

— mode Phrygien 4-7M en MI c'est:   mi   fa   sol   lab   si   do   ré#


Échelle D#G#

(L'échelle D#G# est la même échelle que l'échelle AbDb)

— mode Lydien 6+2+ en FA c'est:   fa   sol#   la   si   do   ré#   mi

— mode Mixolydien 5+1+ en SOL# c'est:   sol#   la   si   do   ré#   mi   fa

— mode Éolien 4+7M ou "mineur hongrois" en LA c'est:   la   si   do   ré#   mi   fa   sol#

— mode Locrien 3M6M en SI c'est:   si   do   ré#   mi   fa   sol#   la

— mode Ionien 2+5+ en DO c'est:   do   ré#   mi   fa   sol#   la   si

— mode Dorien 1+4+ en RÉ# c'est:   ré#  mi   fa   sol#   la   si   do

— mode Phrygien 7M3M ou "mode arabe" en MI c'est:   mi   fa   sol#   la   si   do   ré#


Échelle DbGb

— mode Lydien 6m2m en FA c'est:   fa   solb   la   si   do   réb   mi

— mode Mixolydien 5-1- en SOLb c'est:   solb   la   si   do   réb   mi   fa

— mode Éolien 4-7- en LA c'est:   la   si   do   réb   mi   fa   solb

— mode Locrien 3-6- en SI c'est:   si   do   réb   mi   fa   solb   la

— mode Ionien 2m5- en DO c'est:   do   réb   mi   fa   solb   la   si

— mode Dorien 1-4- en RÉb c'est:   réb  mi   fa   solb   la   si   do

— mode Phrygien 7-3- en MI c'est:   mi   fa   solb   la   si   do   réb


Échelle A#D#

— mode Lydien 3+6+ en FA c'est:   fa   sol   la#   si   do   ré#   mi

— mode Mixolydien 2+5+ en SOL c'est:   sol   la#   si   do   ré#   mi   fa

— mode Éolien 1+4+ en LA# c'est:   la#   si   do   ré#   mi   fa   sol

— mode Locrien 7M3M en SI c'est:   si   do   ré#   mi   fa   sol   la#

— mode Ionien 6+2+ en DO c'est:   do   ré#   mi   fa   sol   la#   si

— mode Dorien 5+1+ en RÉ# c'est:   ré#  mi   fa   sol   la#   si   do

— mode Phrygien 4+7M en MI c'est:   mi   fa   sol   la#   si   do   ré#


Échelle D#Gb

— mode Lydien 6+2m en FA c'est:   fa   solb   la   si   do   ré#   mi

— mode Mixolydien 5+1- en SOLb c'est:   solb   la   si   do   ré#   mi   fa

— mode Éolien 4+7- en LA c'est:   la   si   do   ré#   mi   fa   solb

— mode Locrien 3M6- en SI c'est:   si   do   ré#   mi   fa   solb   la

— mode Ionien 2+5- en DO c'est:   do   ré#   mi   fa   solb   la   si

— mode Dorien 1+4- en RÉ# c'est:   ré#  mi   fa   solb   la   si   do

— mode Phrygien 7M3- en MI c'est:   mi   fa   solb   la   si   do   ré#


Échelle A#Db

— mode Lydien 3+6m en FA c'est:   fa   sol   la#   si   do   réb   mi

— mode Mixolydien 2+5- en SOL c'est:   sol   la#   si   do   réb   mi   fa

— mode Éolien 1+4- en LA# c'est:   la#   si   do   réb   mi   fa   sol

— mode Locrien 7M3- en SI c'est:   si   do   réb   mi   fa   sol   la#

— mode Ionien 6+2m en DO c'est:   do   réb   mi   fa   sol   la#   si

— mode Dorien 5+1- en RÉb c'est:   réb  mi   fa   sol   la#   si   do

— mode Phrygien 4+7- en MI c'est:   mi   fa   sol   la#   si   do   réb


Échelle GbA#

— mode Lydien 2m3+ en FA c'est:   fa   solb   la#   si   do   ré   mi

— mode Mixolydien 1-2+ en SOLb c'est:   solb   la#   si   do   ré   mi   fa

— mode Éolien 7-1+ en LA# c'est:   la#   si   do   ré   mi   fa   solb

— mode Locrien 6-7M en SI c'est:   si   do   ré   mi   fa   solb   la#

— mode Ionien 5-6+ en DO c'est:   do   ré   mi   fa   solb   la#   si

— mode Dorien 4-5+ en RÉ c'est:   ré   mi   fa   solb   la#   si   do

— mode Phrygien 3-4+ en MI c'est:   mi   fa   solb   la#   si   do   ré



 

Les 13 échelles heptatoniques à 3 altérations

("altérations" veut dire ici "différences" par rapport à l'Échelle Diatonique)


Le concept d'Échelle Miroir

Les numéros ne vont pas par ordre croissant car chaque échelle est suivie de son échelle miroir (celle du milieu, la 31, est son propre miroir).

Par rapport à une échelle dont on suivrait par exemple les intervalles autour du cercle dans le sens des aiguilles d'une montre, son échelle miroir présenterait la même suite d'intervalles mais dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

Dans la pratique ce concept me sert surtout à retrouver deux fois plus rapidement n'importe quelle échelle dans le livre...


Classement des échelles heptatoniques à 3 altérations

37 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  C#D#Ab (GbC#Eb)

57 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  A#C#Eb (G#DbEb)

35 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  C#D#Gb

61 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  A#DbEb

42 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  GbAbC

45 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  G#A#Eb

31 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  A#EbFb (B#C#Gb)

49 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  D#GbAb

46 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  A#DbG

23 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  A#DbGb

19 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  D#GbA

21 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  GbA#Eb (B#C#Ab)

16 dans "La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes":  DbG#A# (G#EbFb)



Il n'y a pas que la musique dans la vie


ACCUEIL