Un Tourangeau invente
la flûte à deux trous

La Nouvelle République (lundi 23 septembre 2013)



Jean-Pierre Poulin, un musicien tourangeau, invente des flûtes: à bagues, chromatiques, à deux trous; et c’est pas du pipeau!


Il suffisait d'y penser. Mais l'idée, c'est lui, Jean-Pierre Poulin, qui l'a eue. Il y a une dizaine d'années, il avait créé une flûte à bec dont on pouvait obturer partiellement les trous grâce à des bagues. « Mais elles n'étaient pas étanches », constate le créateur. Rédhibitoire pour un instrument à vent: fausses notes garanties. Nouveau fabricant (AMPI à Saint-Laurent-en-Gâtines), système de bagues revu, notre Géo Trouvetout de la musique revient, en 2013, avec un produit amélioré. Fini les petites fuites.

Le système est souple: on met autant de bagues que l'on veut, on bouche les trous que l'on veut et on peut tout jouer ou presque: « 350 échelles, 2.047 modes, 24.306 gammes », précise Jean-Pierre. A défaut de tout tester, on le croira sur parole.

Comme notre créateur n'est pas à court d'idées, il a aussi imaginé un bec de flûte amovible; en un tour de main, on le remplace par un embout de flûte traversière: deux instruments en un!

Toujours plus fort: Jean-Pierre Poulin a également inventé une flûte à deux trous, qu'il a baptisée bluesy-pop. « J'obtiens des notes différentes en variant l'intensité du souffle. » Ça se joue à une seule main? Eh bien non. L'artiste a imaginé un doigté particulier pour la seconde main. « J'obtiens des altérations en enfonçant le doigt plus ou moins profondément, ou en utilisant toute la main. Ça marche avec la mienne, il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas avec celle des autres. » Du pur bon sens!

Un petit mot aussi sur la grande sœur de la famille, la flûte chromatique. « Ce n'est pas moi qui l'ai inventée, puisque les archéologues en ont trouvé dans des tombes égyptiennes. Cela ressemble un peu à un kaval bulgare. Ce sont des gammes avec des tétracordes identiques. » Les spécialistes apprécieront.

Si vous vous sentez un attrait pour la flûte à deux trous, faites-vous plaisir: Jean-Pierre Poulin assure une formation gratuite à tout acheteur.

La flûte, c'est pas du pipeau!

Les différents éléments (tuyaux, embouts, bagues) peuvent s'acheter séparément. Ils sont en vente dans plusieurs magasins de musique tourangeaux. Renseignements sur www.jeanpierrepoulin.com/Flute.htm


Daniel Pépin


photo NR


Pour voir la vidéo rendez-vous sur www.lanouvellerepublique.fr




ACCUEIL > PRESSE