1 Note

Comment considérer l'échelle et le mode à 1 degré, et les gammes à 1 note?




350 ou 351 échelles?


"La Petite Encyclopédie des Échelles et des Modes" aurait pu éventuellement recenser l'échelle à 1 degré (1 seul mode).

La raison pour laquelle cette échelle n'a pas été comptabilisée, c'est qu'elle est commune à absolument tous les systèmes (intonations justes, tempéraments, divisions égales de n'importe quels intervalles en n'importe quels nombres, générateurs de n'importe quelles grandeurs): elle a donc une place bien à part, "hors concours"!

Ici, "Échelle" aurait eu la même signification que "Mode"!

Par rapport au système à 12 demi-tons il y a en théorie 12 "gammes" (si on peut encore appeler "gamme" une seule et unique note!) mais dans la pratique les Bols Tibetains (ou japonais ou chinois) sont accordés sur des fréquences infiniment variables.



La Musique Spectrale


Une application moderne en est la Musique Spectrale (Tristan Murail, Michael Levinas, Gérard Grisey en France, Johannes Fritsch, Mesias Maiguashca, Péter Eötvös, Claude Vivier, Klarenz Barlow en Allemagne, Stephan Niculescu, Calin Ioachimescu en Roumanie, Giacinto Scelsi en Italie)...

L'école spectrale s'appuie sur les travaux d'Emile Leipp, fondateur du Laboratoire d'Acoustique Musicale de l'université de Paris VI. Elle a émergé en France à la fin des années 1970 et met a profit la synthèse sonore par ordinateur, les harmoniques et les partiels d'un son...Voir à ce sujet l'article de Juliette Garrigues, pages 207 à 210 de l'Universalia 2003 (Encyclopædia Universalis).



Le son unique


Ceci peut être rapproché d'un extrait d'une conférence de Rudolf Steiner faite à Dornach (Suisse) le 16 mars 1923:

"Cela se réalisera, comme je l'ai indiqué dans la réponse à une question posée lors d'un cours au Goetheanum, cela pourra se produire dans un domaine par exemple lorsque la richesse intérieure de ce qui est ressenti dans une mélodie se transmettra au son isolé, lorsque l'homme percera le mystère de la note unique, avec d'autres mots, lorsque l'homme neressentira plus seulement des intervalles, mais aussi, avec la même richesse, la même variété qu'une mélodie, une note isolée. Nous n'avons aujourd'hui à peu près aucune idée de cela."

Rudolf Steiner: "L'ESSENCE DE LA MUSIQUE, l'expérience du son", éditions Triades Solear, 75006 Paris, (page 197, voir aussi les pages 59 à 65).


Et, pour finir, page 92 (même livre, même auteur):

"Mais on arrive alors à des sons inhabituels, qui ne font pas partie de nos systèmes musicaux actuels. Je crois qu'un élargissement de notre système musical en découlera nécessairement".



Il n'y a pas que la musique dans la vie


ACCUEIL